De lignes de failles en lignes de force, Kintsugi, l'art de la résilience…

Découvrez quelques extraits du livre « Kintsugi, l’art de la résilience »

Kintsugi, l'art de la résilience. Céline Santini, éditions First, 2018

Découvrez quelques extraits du livre « Kintsugi, l’art de la résilience » de Céline Santini, Editions First, 2018.


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Honorez-vous !

« Quels que soient votre parcours et vos accomplissements, n’oubliez pas que, vous aussi, vous avez une valeur immense ! Comme l’objet « ressuscité » avec de l’or véritable et le soin de dizaines d’heures de travail, vous méritez cette attention, ce temps, cet argent investis. Choisissez en conscience de prendre soin de vous ; mais, aussi, qu’on prenne soin de vous… Si vous vous contentez de maquiller ou panser vos plaies, elles risquent de se rouvrir. Prenez la décision de vraiment guérir, quitte à patienter de longs mois, couche après couche. Vous le méritez ! HonORez-vous ! (…) »


Enlever les couches de protection

« C’est une belle métaphore de la démarche de guérison et de développement personnel, dans laquelle on polit progressivement ses pensées, ses souvenirs, ses traumatismes, ses croyances et ses sentiments, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus ni douleur ni danger… Petit à petit, on enlève des couches d’émotions, qui nous servaient en fait de protection contre les autres, et contre nous-mêmes. On atteint progressivement le cœur de notre être, le véritable « soi ». C’est très déstabilisant : nos croyances, nos réflexes conditionnés et nos émotions automatiques nous ont servi de structure, de repère, pendant toutes ces années. Notre cœur est à nu. Mais, peut-être pour la première fois depuis longtemps, on est enfin authentique. Sans carapace. Il est désormais temps d’enlever le masque, et se montrer au-delà des apparences…(…) »


Le bon moment, c’et maintenant

« On est tous un peu comme un char d’assaut, difficile à mettre en mouvement, mais qui avance droit vers son but une fois lancé : il s’agit de lutter contre sa force d’inertie naturelle et d’appliquer enfin les bons conseils pour passer à l’action. Le plus petit pas vaut mieux que le plus grand discours ! Ce n’est pas la théorie qui compte, mais bien la pratique. Comme par hasard, quand on lit la biographie des personnes qui réussissent, on retrouve souvent 3 points communs : ils méditent, ils se lèvent tôt, et ils… utilisent du fil dentaire ! Intriguant, n’est-ce-pas ? Ce n’est bien sûr pas le fil dentaire la clef du succès : mais si on est suffisamment discipliné pour l’utiliser tous les jours, il est probable que l’on applique au quotidien la même discipline dans chacun de ses actes… Et vous, utilisez-vous du fil dentaire ? « Un jour… » « Plus tard… » « Trop tard ! Le bon moment, c’est maintenant ! Dans un an, vous souhaiterez avoir commencé aujourd’hui… Alors passez à la vitesse supérieure et mettez enfin en application votre plan d’action ! (…) »


Le Maître Kintsugi et la Voie (Dô)

« Le Maître Kintsugi dose chacun de ses gestes pour trouver, comme en calligraphie, le trait parfait, fin et précis, pour recouvrir chaque ligne de faille. C’est une étape importante, car si la couche est trop épaisse, elle sèchera de façon grossière, ridée à la surface. Il doit donc être parfaitement centré et concentré pour maîtriser son geste, dans un état second, proche de la méditation : ici, et maintenant, plus rien n’existe que ce trait de laque. Toute son énergie est concentrée dans cet instant, dans cette ligne tracée d’un seul souffle. Il est le pinceau, il est le bol, il est l’univers tout entier, et l’univers tout entier est contenu dans ce trait et dans ce souffle. (…) »


Mettre toute son énergie dans un seul but

« Le Kintsugi, comme d’autres arts japonais, enseigne comment concentrer son énergie vitale (Qi) vers une seule action à la fois. Dans le monde actuel, avec ses multiples sollicitations, il est facile de se disperser, et dissoudre son énergie dans le stress, l’agitation et de vaines distractions. Retrouvez votre centre, retrouvez votre Qi ! Quel est votre objectif ? Soyez précis et tout entier tourné vers votre but au lieu de papillonner et vous éparpiller sans cesse. Centré et concentré en chacun de vos gestes et chacune de vos intentions, visualisez votre but. Plus rien d’autre n’existe. Maîtrisez votre pensée, vos gestes, vos paroles et vos actions, visez, retenez votre souffle… décochez la flèche vers votre cible. (…) »


Faire de sa vie un film en haute définition

« Nous avons tous besoin de légèreté et de fantaisie dans notre vie, même si nous avons parfois tendance à l’oublier : regardez le succès inattendu du film La la land… Vous aussi, vous pouvez faire de votre vie une comédie musicale, dont vous serez auteur, compositeur, interprète, danseur, acteur, scénariste, producteur, réalisateur, responsable du casting, éclairagiste, maquilleur, coiffeur : à vous de choisir le thème et les acteurs… Mais n’oubliez pas un détail : dans le film de votre vie, il n’y a pas d’essais, pas de répétitions, et tout est tourné en une seule prise ! (…) »


Retrouvez vos en-Vies !

« Alors, n’avez-vous rien de mieux à faire de votre vie que dormir ? C’est l’heure de vous réveiller ! Vous aussi, passez à l’action, ressuscitez ! Comme le disait John Lennon, « La vie, c’est ce qui se passe pendant que vous êtes occupé par d’autres projets. » Et, sans même vous en rendre compte, c’est toute votre vie qui y passe… Préférez-vous une vie lumineuse et éclatante, ou sa version médiocre ? Souhaitez-vous vivre en HD (Haute Définition) ou en basse définition ? Remettez du souffle dans votre vie, retrouvez vos EN- VIEs ! (…) »


Prendre soin de soi comme d’un objet précieux

« L’or est un symbole fort, représentant la pureté, la perfection, le précieux, la lumière… Après toutes ces étapes de guérison, tout ce nettoyage, tous ces efforts, tous ces progrès, vous êtes désormais prêt à étinceler. Depuis combien de temps n’aviez-vous pas pris soin de vous comme d’un objet précieux ? C’est désormais l’heure de remettre de l’or et de la lumière dans votre vie. Un peu de légèreté, d’étincelles, de fantaisie. Des sourires et des éclats de rires. Tout ce que vous ne vous autorisiez peut-être plus…(…) »


Renouer avec son Maître inté-Rieur

« Et si, vous aussi, vous preniez les choses moins au sérieux désormais ? Ajoutez des paillettes d’or et de la magie à votre vie, faites les fous, des chatouilles, des grimaces, une cure de gaieté, jouez à la barbichette et bondissez sur un trampoline, connectez avec l’enfant espiègle qui est en vous, éclatez de rire, étincelez, transformez les éclats de vos blessures en éclats de rire, renouez avec votre Maître Inté-Rieur ! (…) »


C’est le moment d’éclore

« Pour vous aussi, c’est peut-être enfin le moment de la renaissance. Vous avez investi tout ce temps et toute cette énergie dans la guérison de vos blessures, vous avez pris soin de vous, tel un objet précieux qui mérite tout l’or du monde… C’est le moment de la mue, de vous révéler, c’est le moment d’éclORe ! (…) »


Choisir de resplendir

« Resplendir, c’est donc un choix. Tel un Kintsugi vivant, changez de regard sur vous-même et assumez votre lumière et votre véritable beauté. Prenez quelques instants pour observer sur votre corps les signes du passage du temps. Cette cicatrice, cette rougeur, ces cheveux blancs, cette ride, cette tâche de naissance qui témoignent de votre histoire et vous rendent tellement humain… (…) »


Assumer sa majesté

« C’est le moment-clef, celui où votre apparence extérieure reflète vos progrès intérieurs. Montrez votre éclat, redressez-vous, diffusez votre aura, resplendissez tel le Roi ou la Reine que vous êtes, assumez votre majesté ! (…) »


Chérir ses cicatrices

« Comme l’objet cassé et réparé qui expose fièrement ses failles, observez et assumez vos erreurs et vos douleurs. Chérissez vos cicatrices ! Elles vous montrent le chemin que vous avez parcouru… Témoins de vos expériences et de votre passé, elles vous disent : tu as vécu, et tu as survécu ! Il ne s’agit pas de cultiver une nostalgie complaisante qui vous tirera vers le bas. Mais de se souvenir de votre vécu, le rappeler à votre mémoire pour vous en servir de point d’appui vers un nouveau cycle.(…) »


La force est avec vous

« Comme dans l’art du Kintsugi, vos failles et vos faiblesses vous ont paradoxalement renforcé. Ce qui ne tue pas rend plus fort… Consolé et consolidé, renforcé et endurci, plus rien ne peut vous atteindre… La force est avec vous ! Désormais vigilant et expérimenté, vous êtes la preuve vivante que l’on peut survivre à cette épreuve. Vous êtes guéri, vous êtes aguerri. Attention cependant à ne pas devenir inatteignable et vous isoler sous une armure de protection trop épaisse : laissez une chance à la Vie de vous atteindre…(…) »


S’assumer, parfaitement imparfait

« Mettez à l’honneur votre parcours unique, avec ses « accidents », qu’ils soient physiques ou psychologiques. Ils vous ont aidé à vous construire… Aujourd’hui, vous les avez surmontés, et c’est paradoxalement grâce à eux que vous avez développé votre résilience et de nouvelles forces. Parfois, le passé affleure encore à la surface : ne lui laissez plus le contrôle de votre vie. Au contraire, montrez avec fierté à vous-même et au monde entier de quoi vous êtes capable. Redressez-vous avec panache ! Reconnaissez la splendeur, la force, et la beauté qui sont en vous. Elles ont toujours été là, mais les épreuves vous ont transmis le supplément d’âme qui vous manquait pour vous révéler. Le Kintsugi vous apprend à assumer cette nouvelle noblesse. Soyez fier de ce que vous êtes devenu. De qui vous êtes… Parfaitement imparfait…  (…) »


Témoigner de sa renaissance

« Oui, bien sûr, on peut survivre à cette blessure : vous en êtes la preuve ! Vous êtes venu, vous avez vécu, vous avez vaincu… Alors, pour vous aussi, c’est peut-être désormais l’heure de la transmission pour faire passer votre message, pour partager votre héritage. Les mots guérissent les maux… En assumant vos fêlures, en dévoilant vos failles, vous donnerez du courage à d’autres personnes. Quelle que soit sa forme, votre témoignage leur donnera confiance en l’avenir. N’avez-vous pas envie clamer au monde entier que vous êtes là, enfin rassemblé, prêt à prendre un nouveau départ ? De témoigner que vous êtes guéri, vivant, unifié ? Uni, vers l’Uni-Vers. (…) »


S’ouvrir à la voie du Kintsugi, la Kintsugi-Dô

« Oui, la vie peut basculer en une semaine, une journée, une minute, une seconde. Dans un sens, ou dans l’autre. Au lieu de vouloir enfoncer à coup de bélier des portes fermées, comme je l’ai fait si souvent, je vous invite à vous laisser surprendre : parfois, c’est la porte d’à côté qui s’ouvre… Mais, aussi, à enlever vos barrières de protection. A ne plus remiser au fond d’un placard ou d’un coffre cadenassé tous vos trésors pour ne pas qu’ils s’abîment ou se brisent par inadvertance… Au contraire, savourez-les, utilisez-les tous les jours, laissez-leur une chance de se « frotter » à la réalité. Peut-être, en effet, seront-ils cassés par accident… Mais pour devenir encore plus précieux, une fois cicatrisés d’or. Laissez une chance à la vie de vous transformer : empruntez la Kintsugi-Dô, la Voie du Kintsugi… (…) »


Découvrez également sur cette page quelques citations extraites du livre.

Le Kintsugi est la parfaite métaphore de la résilience et de la sublimation des épreuves. Ce qui ne tue pas rend plus fort : face aux épreuves, nous nous renfonçons et nous construisons...


Kintsugi, l

N'hésitez pas à laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :